RENCONTRES ISLAMO-CHRETIENNES

Rencontres islamo chrétiennes

Cela me donnera l'occasion d'amorcer plusieurs réflexions de fond suggérées par la dynamique interreligieuse dans ses composantes islamo-chrétiennes.

Rencontres Islamo-Chrétiennes

Mon approche se veut avant tout sociologique. Je n'écarte pas d'entrée de jeu d'autres approches. Rares sont les recherches pertinentes conduites sur la fonction politique des médiations interreligieuses, sur les interactions entre discours internes et discours échangés, sur la relecture théologique du sens des vis-à-vis islamo-chrétiens ou bien encore sur l'herméneutique de la communication interreligieuse.

Le cadre volontairement restreint 1 83 de ce travail m'oblige à privilégier une approche. J'ai opté pour celle qui m'oblige à être le plus près possible des pratiques. Il m'a paru opportun de faire tomber certaines illusions qui nous empêchent de porter un regard objectif sur les relations islamo-chrétiennes.

Les discours les plus invraisemblables circulent, on avance des chiffres, on cite des faits, on échafaude des scénarios. Mais sur rencontre voileuse bases? A partir de quelles analyses?

rencontres islamo chrétiennes

Il n'est pas question, dans cette étude, de tracer les contours d'un type idéal de liens, et de m'envoler de la réalité. Je souhaite au contraire procéder à un état des lieux. C'est la raison pour laquelle je m'efforcerai d'englober le maximum de situations, de saisir les plus grands écarts, d'évoquer la diversité des pratiques et de repérer l'éventail des motivations. Je commencerai par un repérage des différents niveaux de la rencontre interreligieuse. Par après je proposerai une analyse sommaire des interférences et interactions entre le champ islamo-chrétien français et les contextes politiques et sociaux contemporains.

rencontres islamo chrétiennes

Je m'engagerai enfin dans une piste plus délicate : celle des évaluations et des prospectives. L'environnement du champ islamo-chrétien Le premier constat que je voudrais mettre en évidence va à rencontre de beaucoup d'idées reçues et pourtant il tombe sous le sens : dans la vie quotidienne il n'y a pas de relations interreligieuses sans médiations. Les croyances, les théologies, les institutions, les rites, les symboles, les traditions se rencontrent-ils réellement?

Ils permettent une communication, un contact ; seules les personnes et les groupes se rencontrent. Ce que nous percevons en premier de l'autre, ce n'est pas son identité religieuse, mais son appartenance culturelle et sa condition sociale à travers sa langue, son physique, ses traits, son apparence. Peut-on aborder les rapports interreligieux sans prendre en compte la complexité des relations interculturelles et la prégnance des mentalités collectives à l'intérieur des groupes qui se font face?

Le Maghrébin, le Turc, l'Africain, l'Asiatique incarnent par leurs cultures et leur statut de déraciné les multiples visages du devenir de l'Islam en France. Ces visages sont à leur tour sans cesse re-configurés par l'apparition d'autres manières d'appartenir à l'Islam : celle des personnes converties, celle de nouveaux arrivés, celle des nouvelles générations. Arrêtons-nous à un second constat : les rencontres islamo-chrétiennes, même si elles se tiennent en aparté, ne peuvent être isolées du contexte global de la société française.

Les liens entre chrétiens et musulmans 84 interfèrent en permanence avec un faisceau de relations et de rapports. Il y a d'abord une multitude d'entrecroisements liés aux clivages internes à chacune des traditions religieuses. Je veux parler des nuances interconfessionnelles au sein du christianisme, ainsi que des divisions théologico- juridiques en Islam. A vrai dire, l'incidence de rencontres islamo chrétiennes sous-divisions au plan des relations islamo-chrétiennes est encore mal connue.

Il faut parler ensuite de la mosaïque de toutes les autres appartenances religieuses : le judaïsme et le bouddhisme en particulier, mais aussi les nouveaux mouvements rencontres islamo chrétiennes minoritaires qui, à l'instar des sectes, sont très actifs dans le creuset français. Enfin, les composantes religieuses de la société française sont elles-mêmes largement profilées par les autres institutions rencontre easyflirt login tribunes culturelles, philosophiques et politiques.

J'ajoute volontiers une troisième remarque : à mon sens, on a trop souvent limité la sphère des relations islamo-chrétiennes aux contacts entre responsables religieux, aux réunions des groupes d'échange islamo- chrétiens, aux colloques de spécialistes et aux fêtes interculturelles.

Le tissu des rapports interreligieux est infiniment plus large et autrement plus varié qu'on ne le pense habituellement. Avant de porter notre attention sur l'éventail des pratiques islamo- chrétiennes, prenons la mesure des écarts socio-religieux et posons-nous la question : sont-ils d'ordre structurel ou conjucturel? Les distances socio-religieuses, ou la nature et l'impact des clivages dans le champ islamo-chrétien La plupart des enquêtes dont nous pouvons disposer tendent à prouver que les clivages qui caractérisent le champ islamo-chrétien sont davantage culturels que religieux ; de plus, les différences culturelles sont elles-mêmes accentuées par des écarts économiques et sociaux considérables.

Distances socio-culturelles Dans le creuset français, les disparités culturelles entre groupes chrétiens et groupes musulmans sont liées à une superposition de distances qui s'amplifient mutuellement : distances en raison des aires géographiques d'où proviennent les communautés respectives ; distances entre les cultures arabo-berbères, turques, africaines, asiatiques et occidentales ; distances psychologiques héritées surtout des vicissitudes de l'épo- 85 que coloniale dans sa dimension franco-algérienne, distances politiques enfin.

De leur côté, les écarts sociaux sont rencontres islamo chrétiennes plus rencontres islamo chrétiennes. Dans sa composante la plus ancienne comme la plus récente, la population musulmane établie en France appartient en grande majorité aux milieux populaires, à la classe laborieuse, aux groupes sociaux où l'exclusion, la précarité, l'échec scolaire, l'illétrisme et l'insécurité frappent le plus de personnes.

Les Musulmans de France vivent dans les zones périphériques des grandes cités ou bien en proximité des bassins d'emploi ou bien encore dans des quartiers en cours de réhabilitation. Autrement dit, la géographie de la communauté musulmane recoupe à peu de choses près la géographie des précarités socio-professionnelles.

Ces deux constats méritent cependant d'être rencontres islamo chrétiennes par l'émergence d'un phénomène nouveau. Les écarts culturels tout comme les disparités sociales que nous observons ne sont pas absolus. Un processus d'incultu- ration, et peut-être même d'inculturation réciproque, tout comme une montée dans l'échelle sociale sont déjà rencontres islamo chrétiennes du côté des jeunes musulmans de la seconde ou de la troisième génération.

  1. - Какие-нибудь новости, Сьюзан? - спросил Стратмор и тут же замолчал, увидав Грега Хейла.
  2. В самом низу она увидела слова: РАССКАЖИТЕ МИРУ О «ТРАНСТЕКСТЕ» СЕЙЧАС ВАС МОЖЕТ СПАСТИ ТОЛЬКО ПРАВДА Сьюзан похолодела.
  3. Но в центре треугольника, образованного глазами, начала формироваться какая-то полупрозрачная мембрана -- она пульсировала, трепетала и в конце концов стала издавать вполне различимые звуки.
  4. Badoo rencontre. pf
  5. Site de rencontre au senegal

Compte tenu de ce qui vient d'être dit, je présume que personne ne me reprochera de définir la nature des clivages qui animent le champ islamo-chrétien comme étant le résultat d'interactions entre des phénomènes de frontière, des réflexes identitaires, des processus d'interdépendance où intervient le religieux, certes, mais aussi et surtout le culturel, le social et le politique.

Mixité religieuse, délimitation des compétences et marqueurs de différences Entre le christianisme et l'islam, il existe effectivement une démarcation.

Semaine de rencontre islamo chretienne

C'est peut-être excessif de parler de frontière, au sens habituel de ce mot. Il serait sans doute plus opérant de parler de marqueurs de différences. Et pourtant il faut bien rendre compte à un moment ou à un autre, de l'étendue et des limites des compétences respectives de la sphère chrétienne et de la sphère musulmane.

rencontres islamo chrétiennes

S'il est entendu qu'il y a entre le christianisme et l'islam une différence, ou plutôt des différences, ce n'est pas en raison de simples nuances micro-religieuses. Foncièrement, ces deux traditions ne sont ni équivalentes, ni symétriques.

September 22, Ils ont terminé par la récitation du verset de la sourate La famille dImran Ali-Îmran : Chers abonnés, suite à la mise en ligne de notre nouveau site, il se peut que vous ne parveniez pas à vous connecter à votre compte avec votre mot de passe habituel.

rencontres islamo chrétiennes A sa manière, chacune occupe son propre terrain et délimite ses compétences : - les rôles respectifs et réciproques sont spécifiques ; 86 - les échelles des valeurs et des normes religieuses et morales ne sont pas identiques ; - les institutions n'ont pas les mêmes fonctionnements ; - les rites et les symboles n'ont pas les mêmes ancrages ; - les croyances n'ont pas les mêmes interprétations ; - les discours n'ont pas les mêmes visées.

Les similitudes théologiques, morales, spirituelles et socio-religieuses n'absorbent pas les contrastes, ne font pas taire les discours apologétiques, ne réduisent pas les divergences et n'anéantissent pas les prétentions missionnaires.

Au seuil du christianisme et de l'islam un contraste de croyances et de traditions oppose deux mondes ; et c'est pourtant là qu'au même moment se noue le lien paradoxal par où ces mondes communiquent, où peuvent s'opérer les passages, s'ouvrir les circulations, se pratiquer l'hospitalité. Lorsqu'on se trouve en situation de mixité religieuse, les réflexes identitaires sont toujours plus vifs. Cela provient du fait que les représentations, les fantasmes, les préjugés, les stéréotypes s'accumulent à mesure qu'on se côtoie sans véritablement se rencontrer, sans que les sphères du religieux se mettent en communication effective.

Nous connaissons bien le contenu des préjugés respectifs qui habitent les mentalités des chrétiens et des musulmans.

Ces chercheurs se situent toutefois en dehors des religions instituées, auxquelles ils reprochent dailleurs leur fermeture dogmatique. Il ne sagit donc plus dun dialogue entre religions, mais dune réflexion sur la diversité religieuse aboutissant à des formes de syncrétisme dans lesquelles aucune religion instituée ne se reconnaît M. Ils nont aucune confiance dans les acteurs politiques impliqués en Syrie et la plupart des réfugiés anti-régime ne croient pas que lopposition les représente véritablement.

Ils sont de type symétrique en ce sens qu'ils tournent autour des mêmes pôles : - la conception des Droits de l'Homme ; - la place de la femme dans la société ; - le clivage entre le champ religieux et la société séculiaire ; - la hiérarchie des normes et des rencontres islamo chrétiennes ; - l'impact des attitudes et des comportements religieux dans la vie quotidienne. Ces préjugés sont régulièrement irrigués par la manipulation des événements et le conditionnement de l'information, au point qu'on a du mal à faire la part entre rumeurs et faits authentiques.

Ce qui m'a le plus frappé au moment de l'affaire Rushdie ou lors du débat sur le port du voile islamique dans les enceintes scolaires, c'est la disproportion entre les faits reprochés et l'interprétation de leur gravité par plusieurs instances politiques ou religieuses. Les degrés d'implication réciproque ou la tension aiguë entre les réflexes identitaires, la volonté de communiquer et les motivations spirituelles Je voudrais mettre à présent l'accent rencontres islamo chrétiennes un paradoxe.

Les impératifs du vivre ensemble placent nos communautés dans une situation d'interdépendance permanente. En même temps, ces multiples vis-à-vis, dans leurs composantes religieuses ou culturelles, génèrent des clivages susceptibles de déclencher à tout moment des réflexes de replis identitaire.

D'où le faisceau de tensions entre la volonté de communiquer, et les positionnements identitaires qui finiront par déboucher sur des projets de regroupements communautaristes. Cela nous conduit à regarder en amont, ou plutôt au-dedans du religieux, et à prendre comme objet d'analyse une réalité complexe, difficile à cerner, mais tout aussi réelle et active que les clivages culturels et sociaux évoqués jusqu'ici.

Je veux parler du for interne. J'entends par for interne le lieu spécifique de la décision religieuse, morale, spirituelle des persones et des groupes.

Une semaine pour favoriser la rencontre islamo-chrétienne

Ce fort interne représente pour ainsi dire le sanctuaire de la vie religieuse des groupes. Dans chaque tradition religieuse, il est l'objet d'une protection absolue et jalouse. Il ne peut supporter aucune ingérence ni tolérer aucune profanation. Se positionner comme croyant conduit à se situer dans une tradition religieuse ; l'intégration des rencontres islamo chrétiennes et des symboles dans une démarche sociale implique l'appartenance plus ou moins forte à une communauté de foi ; en retour, une réflexion sérieuse et honnête sur la finalité de la foi, c'est-à-dire, dans le monothéisme, la croyance en un Dieu unique, oblige à s'interroger sans cesse sur le pluralisme d'appartenances religieuses.

C'est ce mouvement dialectique qui régit la conscience religieuse. Une vie spirituelle authentique incline tôt ou tard le croyant à accepter une métamorphose progressive de sa perception des autres religions au point que le champ interreligieux où se confrontent des vis-à-vis se mue en espace de communication interreligieuse. A travers le brassage des expériences religieuses surgit rencontres islamo chrétiennes chance purificatrice, un atout construc- tif. Mais quelle est au fait la place des facteurs religieux dans le champ islamo-chrétien?

La typologie des rencontres interreligieuses Dans cette phase de mon étude, j'aimerais proposer une typologie capable de récapituler et de mettre en corrélation le maximum de situations interreligieuses que je perçois dans le champ islamo-chrétien. Je me fonde sur la relecture des événements, des pratiques et de démarches interreligieuses intervenues depuis le milieu des années soixante.

La rencontres un homme des types de rencontres A partir des différents cas de figure que j'ai pu observer, il me semble possible de regrouper les rencontres islamo-chrétiennes en trois catégories suivant qu'il s'agit de rencontres immédiates, de rencontres instrumentales ou bien de rencontres électives. Les rencontres immédiates La plupart des contacts interreligieux se déroulent sur la scène de la vie quotidienne.

Nos sociétés forment des ensembles multiculturels et multireligieux où les liens s'établissent la plupart du temps de manière spontanée.

  • Semaine de rencontre islamo chretienne
  • Site de rencontres réellement gratuit
  • Qualité et défaut site de rencontre

Là où on habite, là où on travaille, là où on étudie, là où on s'adonne à ses loisirs, là où on se déplace, là où on fait ses emplettes, les contacts sont immédiats. Immédiats et en même temps imposés par les faits. On choisit rarement ses voisins, ses collègues, ses compagnons, pas plus qu'on ne détermine soi-même les proportions ni la composition des populations qui forment un quartier, une cité, une localité, une entreprise, un moyen de transport, un espace commercial.

5) 20ème "Semaines de Rencontres Islamo-Chrétiennes" (SERIC) : Nov. 2020

Le réseau plus ou moins fluctuant de relations immédiates engendre des représentations, des comportements et des rapports positifs ou négatifs. Et dans le cas de contacts entre chrétiens et musulmans, ces liens ne sont jamais neutres. Les glissements vers les attitudes crispées sont fréquents. Retenons surtout ceci : la grande majorité des contacts interreligieux sont de nature immédiate. C'est à l'intérieur de ces réseaux relationnels, résultat des proximités imposées par la vie quotidienne, que se déterminent les contextes de convivialité interreligieuse aussi rencontres islamo chrétiennes que les rapports conflictuels.

Ces contextes sont en corrélation permanente avec les fluctuations des harmonies du tissu social. Ce sont ces mêmes contex- 89 tes qui trament la qualité des rapports interreligieux. Personne ne sera surpris de m'entendre dire que la grande masse des rapports interreligieux demeurent au stade des relations primaires, immédiates. On échange sur un fait d'actualité, sur un rite, sur une opinion : la prière, les interdits, le ramadhan, l'aïd, le foulard islamique, la première communion, la messe, le mariage d'un tel ou d'une telle.

Le contre-champ des rencontres islamo chrétiennes purement instrumentales Abordons maintenant un autre type de rencontres que j'appelle instrumentales. L'expression peut paraître forcée.

Je désigne par là les rencontres occasionnées par les stratégies commerciales, les interventions politiques et les programmes scientifiques.

RENCONTRES ISLAMO-CHRETIENNES

Les contraintes des recherches de marchés, le jeu des relations diplomatiques et les transferts de technologies produisent — par sous-traitance pourrait-on dire — des contacts et des échanges ponctuels ou répétitifs. Ils débouchent rarement sur des liens interpersonnels ou intercommunautaires suivis. La compétence et la compétition demeurent les objectifs ultimes. Néanmoins, ces relations économiques, politiques et scientifiques ont un impact sur l'ensemble du tissu social, en contre-champ des relations immédiates.

Les rencontres électives Venons-en maintenant aux relations qui rompent le cadre des rapports immédiats de type primaire ou instrumental. Elles sont constituées par l'ensemble des contacts établis sur la base de démarches de rapprochement. Les liens qui s'en suivent sont recherchés, suivis, entretenus. Ces relations comprennent tous les liens positifs : liens interpersonnels d'amitié, rencontres entre groupes, collaborations, démarches réciproques.

Ces rencontres sont soit occasionnelles, soit habituelles, soit permanentes.

rencontres islamo chrétiennes

Elles peuvent concerner des personnes ou des groupes, prendre un contour institutionnel ou, à l'inverse, demeurer de type informel. Nous constatons que ces rencontres électives débouchent souvent sur des relations instituées permanentes, comme dans le cas des mariages biculturels ou interreligieux, sur des jumelages entre institutions, sur des collaborations, sur des mouvements de solidarité, ou tout simplement sur 90 des démarches protocolaires comme cela se produit lors de rencontres amicales entre responsables religieux ou au moment des visites de courtoisie.

Amitié islamo-chrétienne

Quant aux groupes d'échange interreligieux ils font partie des rencontres intergroupales mixtes. Ils se dotent de divers types de structures informelles plus ou moins performantes. Autant les mariages islamo- chré tiens forment un espace de cohabitation interreligieuse instituée, autant, à rencontres islamo chrétiennes manière, les groupes islamo-chrétiens représentent une cohabitation interreligieuse ponctuelle non instituée. Le versant le plus complexe des contacts interreligieux électifs comprend l'espace hautement interactif des conversions.

On a du mal à imaginer le nombre de handicaps que doivent surmonter celles et ceux qui ont choisi d'élire un autre horizon religieux.

rencontres islamo chrétiennes

La nature et la fonction des facteurs religieux dans les rencontres islamo-chrétiennes, ou la dialectique de la rencontre et du symbole A force d'idéaliser les relations islamo-chrétiennes on finit par oublier que les facteurs religieux agissent sur différents registres.

La manière d'investir le territoire interreligieux varie suivant les projets, les contextes, les ambitions des partenaires impliqués, les implications respectives. Les quatre modes d'implication religieuse Que ce soit dans les relations interpersonnelles ou les liens entre groupes, dans les contacts immédiats ou les liens électifs, la place des facteurs religieux peut être prépondérante ou secondaire, directe ou indirecte.

Un pasteur et un islamologue \

Je propose, à titre d'hypothèse, une classification des relations interreligieuses en quatre catégories : - les relations où les facteurs religieux interfèrent de manière indirecte, soit dans le cas des contacts médiatisés par des symboles religieux un insigne, une coutume, un rite, un trait vestimentaire, des représentations matérielles, une architecture, une évocation de faits religieux dans les médiassoit dans le cas de contacts vécus par des personnes immergées dans un environnement multireligieux mais dont les préoccupations sont avant tout d'ordre social ou culturel.

S'il fallait se risquer dans une évaluation de ces différentes fonctions du facteur religieux, je me bornerais à dire que les pratiques observées se différencient par la place attribuée au religieux selon que l'on accentue sa dimension sociale, rencontres islamo chrétiennes, symbolique ou spirituelle. Mais allons plus loin.

Est-ce que la rencontre elle-même n'a pas une fonction symbolique? Les rituels de la rencontre La plupart des interactions sociales tendent à se conformer à certains rituels, c'est-à-dire à des normes, des règles, des conventions qui régissent les relations entre les personnes et les groupes. Le type des rencontres interculturelles et interreligieuses suscitent chez les protagonistes deux sortes de mouvements.

D'une part une démarche d'ouverture, un désir de contact avec des personnes ayant une autre identité. De l'autre côté un sentiment d'insécurité, dû à la confrontation de deux identités distinctes.

Groupe d'amitié islamo-chrétienne

Aussi, il est aisé de comprendre l'enjeu des rituels de la rencontre : ils visent à exercer une fonction de sécurisation et à faciliter l'expression et la réalisation des attentes positives. Les rituels sont là pour désamorcer, inhiber et canaliser les mouvements pulsionnels. Ces rituels se rattachent à l'ensemble des rites d'hospitalité : se saluer, s'adresser la parole, s'arrêter pour échanger, partager un repas, se rendre visite, se réunir, apprendre les coutumes, les langues et les traditions des autres.