Gertrude Stein

Gertrude stein flirter au bon marché

Les années de formation[ modifier modifier le code ] Gertrude Stein, fille d'Amelia et David Stein, naît en Pennsylvanie dans une rencontre femme allemande gratuit juive aisée émigrée d'Allemagne où l'on parle anglais et allemand [1].

Son père a fait fortune dans l'immobilier et les tramways.

Benjamine d'une fratrie de cinq enfants [2]elle vit jusqu'à l'âge de quatre ans à Vienne et à Paris [3] avant de partir vivre à Oakland Californieavec ses parents. Radcliffe College[ modifier modifier le code ] Elle étudie au Radcliffe Collegealors une annexe de Harvard de à et commence des études en psychologie sous la direction de William Jamesle frère du romancier Henry James.

Elle s'intéresse à l' hystérie féminine et se penche sur les cas d'écriture pathologique. Stein et Mendez Solomon s'intéressent à l'automatisme normal de la motilité, un phénomène qui prend théoriquement place chez une personne dont l'attention est divisée entre deux activités intelligentes comme parler et écrire. En littérature le courant de conscience est une technique narrative utilisée notamment par Virginia Woolf et James Joyce.

Dans le courant des annéesStein écrit dans une lettre qu'elle n'a jamais accepté l'idée de l'écriture automatique.

Suivre l'auteur

Pour approfondir cette première expérience académique, elle décide d'étudier la médecine à gertrude stein flirter au bon marché université Johns-Hopkins [6]. En elle part donc vivre chez sa tante à Baltimore. Elle publie avec Léon M. Solomons en un article dans la Psychological review intitulé L'automatisme normal de la motilité [8][4]. Bien qu'ayant publié un article sur l'écriture automatique, la question de l'inconscient et l'intuition, sujets pourtant abordés par William James, ne l'intéressent pas [9].

Étudiante à Radcliffe, elle commence une longue amitié avec Mabel Foote Weeks. Leur correspondance retrace en grande partie les évolutions de la vie de Stein.

Flirter au Bon Marché : et autres faits de civilisation

Elle obtient son bachelor magna cum laude de Radcliffe en La vie parisienne[ modifier modifier le code ] Gertrude Stein avec ses frères Léo et Michael vers Gertrude Stein arrive à Paris enrejoignant son frère Leoarrivé lui en Elle a 29 ans et elle vient de renoncer à mener une carrière scientifique et sort d'une histoire amoureuse difficile [6].

Michael, l'aîné de la fratrie, et sa femme emménagent à leur tour [10].

gertrude stein flirter au bon marché

Elle devient l'un des grands collectionneurs de la jeune génération de l' École de Paris. L'achat de Femme au chapeau de Matisse par Leo en est considéré comme l'acte fondateur de la collection Stein. Il récidive en gertrude stein flirter au bon marché Le Bonheur de vivre du même Matisse en Entre etprès de tableaux vont passer entre leurs mains.

gertrude stein flirter au bon marché

Elle ne fréquente pas particulièrement les dadaïstesmais considère Tristan Tzara comme un cousin. Plaque commémorative au 27 rue de Fleurusoù Gertrude Stein vécut et tint salon entre et Son appartement du 27 rue de Fleurus devient un lieu de rencontre [11] pour l' avant-garde du monde entier. Le Tout-Paris artistique s'y presse tout comme les étrangers de passage et surtout les Américains [10].

gertrude stein flirter au bon marché

Enelle rencontre Alice B. Toklasla secrétaire de Leo, avec qui elle sugar daddy cherche sugar baby sa vie de jusqu'à sa mort.

Flirter au Bon Marché

Lorsqu'éclate la Première Guerre mondialeStein et Toklas, par fidélité à la France, leur patrie d'adoption, participent à l'approvisionnement des hôpitaux de campagne et au transport des blessés avec leur propre voiture. Elles seront récompensées par le gouvernement pour cet engagement.

Après la guerre, le salon de la rue de Fleurus a moins de succès, mais elle a le plaisir de voir paraître The Making of Americans en aux éditions Contact.

gertrude stein flirter au bon marché

Elle poursuit sa collection mais ses moyens ne lui permettant plus de s'offrir des Picasso, elle jette son dévolu sur Juan Gris et Masson puis sur Balthus et Picabia [10]. Les premiers succès[ modifier modifier le code ] Gertrude Stein photographiée par Carl Van Vechten le 12 juin EnAlice et Gertrude quiitent la rue de Fleurus pour s'installent au 5, rue Christine. Toklas se réfugièrent en zone libre dans la maison qu'elles louaient depuis plusieurs années dans la village de Bilignin à Belley Ain.

Sur ce point, dans sa récente biographie de Stein, Philippe Blanchon indique qu'en dépit de la recommandation de l'ambassade américaine à ses ressortissants de quitter la France dès le printempsles deux femmes, se sentant probablement en sécurité du fait de leur amitié avec le royaliste puis pétainiste Bernard Fay, s'y prirent trop tard pour solliciter des visas de sortie du territoire, ce qui les obligea à rester dans la maison de Belley.

Soudainement mises en demeure de la quitter enelles purent alors grâce à la baronne Pierlot, proche de Paul Claudel, de se reloger dans la demeure nommée "Le Colombier" à Culoz Ain dont le maire Justin Rey s'engagea à les protéger, etoù elles ne furent pas inquiétées.

Stein évoque cette période dans ses ouvrages Paris France et Les Guerres que j'ai vuesédités par Edmond Charlotpar ailleurs éditeur de Camus et considéré par le régime de Vichy comme sympatisant communiste [12].

Gertrude Stein

Mais elle eut également une attitude très équivoque, traduisant les discours de Pétain et recevant chez elle Bernard Faÿcollaborateur zélé, dont on suppose qu'il la protégeait [14][15]. Dans son article sur la langue française publié probablement grâce à Fay dans l'organe pétainiste La Patrie, Stein est présentée comme "une américaine établie à Long Island", pour des raisons de sécurité Blanchon,op. Dans sa récente biographie, Blanchon indique que deux semaines avant le départ des troupes allemandes de Paris, la Gestapo força la porte de l'appartement et y repéra son contenu en vue d'y revenir le lendemain; devant ce risque Katherine Dudley, secrétaire de l'imprimeur qui occupait le rez-de-chaussée de l'immeuble, fit changer les serrures, sans que l'on sache si cela suffit à préserver la collection que sa propriétaire retrouva quasiment intacte en décembre Dernières vues sur l'Art[ modifier modifier le code ] La pertinence de cette section est remise en cause.

Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. Paris était merveilleux, mais où était le jeune peintre? Je me suis promenée beaucoup, j'ai regardé partout, dans toutes les boutiques de peinture, mais le jeune peintre n'y était pas. Un jour, au tournant d'une rue, dans une de ces petites rues de mon quartier, j'ai vu un homme faisant de la peinture.

Je le regarde, lui et son tableau, comme je regarde toujours ceux qui font quelque chose, et j'étais émue. Oui, un jeune peintre! Nous commençons à parler […].

Gertrude Stein, Parisienne d'Amérique

Son histoire était la triste histoire des jeunes de notre temps. S'ils étaient perdus, qui sait? Et maintenant un peu de misère, mais quand même la peinture.

Partage désactivé Partage désactivé Il ne faut pas se laisser abuser par ce titre, Flirter au Bon Marché, évocateur de légèreté et de flânerie. Car, dans les quatorze textes rassemblés ici - tout comme dans son Henry James, de - Gertrude Stein est complexe. Que cette grande collectionneuse parle de Matisse, de Picasso, qu'elle médite sur la géographie, les Américains, les chefs-d'oeuvre, ou qu'elle salue, de manière insolite, Henry James, la difficulté tient à son style, poétique, souvent incantatoire. C'est un exploit de parvenir à faire entendre sa voix en français, comme le fait Jean Pavans, qui s'en explique dans son introduction : "Si l'on a tâché d'en donner une version en français, c'est bien sûr en ayant conscience de l'ineptie, mais aussi de la légitimité, de l'entreprise.

Pourquoi ai-je trouvé que c'était lui le jeune peintre, pourquoi? Portraits[ modifier modifier le code ] Son dernier portrait par un peintre fut réalisé par Riba Rovira.

Я здесь проездом, из Бургоса. Николь глядела на горящую точку. Невзирая на невесомость, каждое движение давалось Николь с огромным трудом. Но в эти мгновения, когда сердце Олвина тянулось к недоступному, он принял решение, Теперь он знал, чему посвятить жизнь.

Elle avait de beaux yeux, et un visage rude de juive allemande, qui aurait aussi bien pu être friulano et elle me faisait penser à quelques paysannes du nord de l'Italie gertrude stein flirter au bon marché la façon dont elle était habillée, par son visage expressif, et sa belle chevelure, lourde, vivante, une chevelure d'immigrante, qu'elle relevait en chignon, sans doute depuis le temps où elle était à l'université.

Elle parlait sans cesse et surtout des gens et des lieux [17].

gertrude stein flirter au bon marché